Actualités

1980-2020, retour sur 40ans d'existance

 

Tous les mardis et jeudis, nous retournons dans le passé afin de revoir les joueurs ayant portés le maillot "jaune & bleu", des années 80 jusqu'à 2020, date anniversaire du club.

 

  • 1980 :

 

Nous sommes en 1980, trois hommes décident de créer un club de rugby, le Rugby Club Haute Bresse.

Le bureau était composé de Séverin Lussiana (président), Gaby Morel (secrétaire), Jacques Nallet (vice-président).

À l'époque, Jacques Augier (Conseiller Technique Régional) et Jean Garcia (Conseiller Technique Départemental) veulent développer le rugby dans la Haute-Bresse d'où le nom du club.

Lors de la saison 1980/1981, l'équipe avait environ 20 licenciés et jouait à 8 sur le terrain de Curciat.

 

  •  1981-1982 :

 

 

Le club continue de se développer et créé une équipe de rugby à 15.

Les joueurs débuteront en 4ème série et joueront sur le terrain de Curciat, l'entraîneur était alors Gérard Viviet (1981 à 1983).

Françoise Bouvard nous raconte :
"Le club était créer depuis peu de temps, les joueurs jouaient encore à Curciat. Cyril Morel, le frère à Luc et Jean-Jean avait eu une soirée bien arrosée le samedi soir. Il a tout de même joué non sans difficultés. En essayant de plaquer un adversaire, il s’est retrouvé à cheval sur le dos de l’attaquant qui aura même eu le plaisir de continuer à courir et de marquer !"

"Une fois aussi, la personne en charge de tracer les lignes de touche s’est trompé de produit. Elle a utilisé du ciment prompt à la place de prendre du plâtre. Au final, il aura eu le droit à un bon sermonnage. "

En porte-étendard, on peut retrouver Christophe VAUCHER alias "Vavache", personne emblématique du club pontévallois.

 

 

  • 1984-1985 :

 

En Mai 1983, le club inaugure son nouveau stade qui se trouve à ... Saint-Bénigne, l'histoire d'amour commence alors.

Durant la saison 84-85, Clovis Blanc, entraîneur du groupe,arrête en décembre, le duo Pierre Touny et Jean Garcia prend la charge de l'équipe pour la fin de saison.

L'équipe finit 3ème du championnat de 4ème série.

Le club connaît son premier championnat de France et monte en 3ème série.

Christophe Vaucher nous raconte :

"Cette saison-là, le RCHB joue en 4ème série et termine troisième de la poule, ce qui lui donne le droit de jouer le championnat de France, pour la première fois de son histoire.

Le premier tour (32ème de finale) se joue sur le terrain de Rillieux contre Chatillon Saint jean, club du comité de Drôme/Ardèche. Victoire du RCHB 4 à 3 (l’essai était à 4 points).

Le match de 16ème se joue sur le terrain de Cruas en Ardèche, contre BESSAN une équipe de la banlieue de Bézier. C’est là que l’on a vite compris qu’il y avait 2 sortes de rugby, le rugby du nord (le notre) et celui du sud. Déjà, nous nous sommes déplacés avec un seul bus (joueurs et supporters) et 1 ou 2 voitures, tandis que nos adversaires avaient 3 ou 4 bus de supporters + des dizaines de voitures. On avait l’impression que tout le village était autour du terrain !! Le match fût à sens unique malgré une bonne résistance, BESSAN étant beaucoup plus expérimenté et athlétique dans toutes ses lignes. Avec un ouvreur au gabarit de pilier, qui nous renvoyait dans nos 22 mètres avec un coup de pied de mammouth !!! Score final 25 à 3.

Pour l’anecdote, notre bus tomba en panne sur le chemin du retour, il y a fallu attendre un bus de dépannage !!!"

Un nouveau président fait son entrée en 1985 : Jacques Nallet.

 

  •  1987-1988 : 

 

L'effectif continue de s'étoffer, il faut donc des infrastructures pour accueillir les joueurs et les supporters.

En 1986, des vestiaires font leur apparition à la place des cabanes et durant l'année 1987, un club house est construit.

Christophe Vaucher, joueur au sein du club, devient également entraîneur. Un entraînement par semaine avec un effectif d'une trentaine de joueurs. Seuls quelques-uns d'entre eux sont passés par les équipes jeunes.
L'esprit est plus "loisir'', "troisième mi- temps". C'est une vraie bande de copains, mais en manque de compétiteur.

Changement de secrétaire : Jean-Pierre Bouvard prend le relai.

Début de l'équipe minime (U15) et cadet (U17) en lien avec le club de Montrevel-en-Bresse.

 

  • 1988-1989 :

 

Christophe Vaucher alors entraîneur/joueur part jouer au SA Bourg. Il est remplacé par Joël Morel pour encadrer les joueurs.

 

  •  1989-1990 :

 

Joël Morel, alors entraîneur, devient également président du club.

 

  •  1990-1991 :

 

Frédéric Guyenon nous raconte :
"Année 90, la rencontre se joue à Feurs, comme d’habitude après le match, il y a la 3ème mi-temps. Soudain, un problème arrive : il n’y avait plus de ricard !!

Je suis donc parti avec le talonneur adverse dans son Express pour aller chercher une bouteille chez ses parents, bien sûr, on a bu l’apéro chez eux.
C’était la veille où « Tonton » (Frédéric Morel) partait pour son service militaire, les joueurs de Feurs ont donc coupé une de ses mèche de cheveux et l’ont scotché contre le bar. Il les a retrouvés au même endroit un an plus tard.

Le chauffeur de bus, n’était pas forcément de bonne humeur puisqu’il aura attendu plus de trois heures avant de partir… Il a même fait semblant de s’en aller une fois pour nous inquiéter mais ça ne nous a pas vraiment perturbé.
Une fois dans le bus, le chauffeur s’était transformé en pilote pour essayer de rattraper le retard, sur le trajet retour, un seul « arrêt pipi » aura été fait, et il ne fallait pas trainer !

C’était ça la beauté de notre sport, certes on se mettait des coups de poings pendant 2 mi-temps, mais à la troisième, nous étions tous des grands copains !"

Création d'une équipe réserve encadrée par Alain Temporal.

Retour de Christophe Vaucher en tant que joueur et entraîneur.

 

  •  1991/1992 :

 

Lors de cette saison, les « jaune & bleu » jouaient en 3ème série, ils seront troisième derrière Feurs et Chassieu. Cette place permet au club de monter en 2ème série mais également de participer au championnat de France.

Les joueurs s’imposent en 32ème de finale sur le score de 29 à 6 contre Saulieu (Bourgogne) mais s’inclinent le tour suivant 15-7 contre Pontault-Combault (Île-de-France).

Anecdote de Christophe Vaucher lors d'un match à Genas :

"Sur la première mêlée, les avants de Genas volent en éclats, le talonneur et un deuxième ligne sortent blessés. Le pilier « Hakim » aurait voulu sortir, mais à l’époque on faisait que 2 remplacements (définitifs). Le pauvre Hakim termina courageusement le match, mais complètement concassé. Ensuite à la buvette, notre puissant deuxième ligne JEANJEAN vient prendre de ses nouvelles en lui tapant sur l’épaule, ce qui finit d’asseoir complètement le pauvre Hakim !!!"

Jacques Nallet revient à la présidence du club.

Patrick Rochet est nommé entraîneur.

 

  •  1992/1993 :

 

Denis Guichard nous remémore un fait de jeu plutôt original! :
"Lors d’un match contre Belley, coup d’envoi, Didier Giabbani récupère le ballon en dehors du terrain puis longe la ligne de touche en direction de l’en-but adverse et marque. Tout le monde s’était arrêté de jouer car joueurs et supporters avaient vu que Didier avait réceptionné le ballon en touche, tout le monde oui, sauf l’arbitre de la rencontre qui accorda l’essai !"

Le RCHB termine premier et est champion du Lyonnais 2ème série. Au cours de cette saison, le club monte en 2ème série.

Les jaune et bleu remportent le challenge BAJETTO, coupe du comité du Lyonnais pour les clubs de 4ème,3ème et 2ème série.

Le RCHB perd (3 à 8) en 16ème de finale du championnat de France contre PONTAULT- COMBAULT (Paris), club qui nous avait déjà éliminé la saison précédente au même niveau !!!

 

  •  1994/1995 :

 

Après une saison (1993/94) catastrophique en 1ère série, seulement un match de gagné dans une poule relevée (de nombreux cadres de l'équipe avaient arrêté), le RCHB rejoue en 2ème série.

Patrick Rochet est toujours entraîneur et Alain Temporal devient président.

Le club fait une saison correcte et termine 5ème sur 11.

 

  •  1995/1996 :

 

La saison fût très compliquée, avec 5 victoires, 1 nul et 12 défaites.
Le RCHB termine 9ème sur 10 et descend en 3ème série.

On retiendra de la saison, la superbe victoire chez nos amis de Pont de Veyle (12 à 9), qui malheureusement prirent leur revanche au match retour (6 à 23).

Patrick ROCHET arrêtera d'entraîner à la fin de la saison.

Lancement de gros projets auprès des écoles.

Début d'action dans le cadre du Centre d'Entraînement Labellisé (CEL).

Création de l’école de rugby à Pont-de-Vaux (auparavant avec Pont-de-Veyle & Montrevel).

Thierry Debourg, nous explique comment l'École de Rugby a été créée :

"Alain TEMPORAL souhaitait que je revienne entraîner les jeunes, je lui ai dit que je ne souhaitais pas faire les trajets à Montrevel et je viendrais uniquement si on le fait à PdVaux, il m’a répondu « chiche », et c’est parti de là. J’ai donc débuté les entraînements en compagnie de Seb Pernet mais encore Marlène Besson pour exemple. La première année, il n’y avait qu’une petite dizaine de licenciés, mais le nombre a très rapidement augmenté par la suite.

C’est pour moi l’un des tournants du club, désormais c’est une fierté de voir tous ces jeunes évoluer en senior et qui sont passés par l’École de Rugby."

 

  •  1996/1997 :

 

 À deux doigts de la dissolution à l'intersaison, à cause de nombreux arrêts et départs. Alain Temporal ne savait pas si le club allait avoir un effectif suffisant pour aligner une équipe.


Le club trouve un nouvel élan avec Philippe Barraud (ex Mâcon) comme entraîneur et des jeunes joueurs néophytes encadrés par quelques anciens.
Le club joue une première partie de championnat dans une phase de brassage et termine 3ème sur 6, ce qui lui permet de terminer la saison en 3ème série. Mais l'effectif restreint et la cascade de blessures n'ont pas permis de bien y figurer!!
L'effectif de l'École de Rugby atteint les 17 éléments et les actions auprès des écoles continuent.
Les quelques jeunes des catégories minimes, cadets et juniors jouent dans l'entente avec Montrevel et Pont-de-Veyle.

 

  • 1997/1998 :

 

Alain Temporal est toujours président.
L'effectif séniors est de 27 joueurs, entraîné par Philippe Barraud aidé d'Olivier Platret.

Comme la saison précédente le club joue les brassages 3ème/4ème série et termine 3ème sur 6. Ce qui lui donne le droit d'évoluer en 3ème série, la fin du championnat fût moins prolifique, le RCHB terminant 5ème sur 6 avec seulement 2 victoires!!

L'effectif de l'École de Rugby reste stable, mais a du mal à gonfler malgré les interventions dans le scolaire.

Les autres jeunes sont toujours dans l"entente avec Montrevel et Pont de Veyle.

 

  •  1998/1999 :

 

Changement d'entraîneur : Christophe Vaucher devient entraîneur/joueur avec Jacques Delporte.

Alain Temporal est toujours président.

Le RCHB joue la première partie du championnat dans une poule de brassage 3ème/4ème série et termine second.
Le reste de la saison se jouera en 3ème série, et comme les années précédentes l’équipe n’arrivera pas à se qualifier.

Les jeunes sont toujours dans l’entente avec les clubs voisins de Montrevel et Pont-de-Veyle, c’était la possibilité pour eux de jouer en effectif complet.

 

  •  1999/2000 :

 

Alain Temporal est toujours président.

Christophe Vaucher, entraîneur/joueur, est épaulé par Jacques Delportes, ancien joueur de haut niveau (Mâcon, Le Creusot et Boulogne Billancourt). Il est entraîneur/joueur pour les arrières.

Les seniors évoluent dans une poule unique 3ème et 4ème série de 11 clubs.
Belle saison pour le RCHB, avec 17 victoires sur 20 matchs de championnat. Il termine 2ème derrière Feyzin qui descendait de promotion d’honneur.
Pour son vingtième anniversaire le club monte en 2ème série et se qualifie pour le championnat de France 3ème série.

L’expérience de Jacques Delportes amène beaucoup de confiance à l’équipe dans le jeu, la preuve en est avec les 71 essais marqués en championnat.
Le RCHB est éliminé en 16ème de finale du championnat de France contre toute attente par Die (comité de Drome/Ardèche), sur le score de 12 à 9, les « jaune et bleu » se voyant refuser 2 essais !!

Les jeunes sont toujours en entente avec le club voisin de Montrevel.

Anecdote de Laurent Guichard durant cette saison :
"Nous avions joué un match à Cours-la-Ville, 2 joueurs (David Morel & Cédric Bonnetain) avaient été oubliés dans le club house des locaux, il faut dire qu’on est plutôt bien accueilli là-bas…
C’est après 10-15 minutes de route que nous nous sommes rendu compte qu’ils manquaient à l’appel, il a donc fallu faire demi-tour!"

 

  •  2000/2001

 

Dernière saison d’Alain Temporal à la présidence.

Après l’arrêt de Jacques Delportes pour raisons personnelles, Christophe Vaucher est épaulé par Olivier Prost pour les entraînements.
Le RCHB évolue en 2ème série et termine la saison dans le ventre mou du championnat.

Les jeunes sont toujours en entente avec le RCC Montrevel.

Sur l'image, on peut retrouver Damien Peulet, joueur actuel de l'effectif pontévallois, quel longévité... 20 ans dans le même club en senior, chapeau monsieur!

 

  •  2001/2002 :

 

Les seniors entraînés par Christophe Vaucher et Hervé Petit (ex Mâcon) terminent la saison dans le milieu du tableau de la 2ème série, malgré le bon début de championnat avec quelques recrues.

Après 7 années à la présidence, Alain Temporal laisse sa place à un trio, composé de Jérôme Picard, Denis Guichard et Xavier Assoignons.

Alain s’occupe de l’école de rugby, qui est pour la 1ère année pratiquement autonome, avec comme éducateurs : Thierry Debourg, Laurent Guichard, Sébastien Pernet et Dominique Morel.

Alain Temporal, nous raconte comment ils ont réussi à développer le rugby autour du Bassin RCHB :
"Dans l’idée de promouvoir le rugby sur le territoire et d’augmenter les effectifs au sein du club. Nous (Vavache, Tonton, Thierry & moi-même) avons fait un gros travail sur l’École de Rugby.
Le samedi matin, nous faisions pratiquer des séances rugby dans les écoles (Chevroux, Gorrevod…), anciennement type TAP. Je prenais également 5 jours de congé pour animer 1 semaine de stage pendant les vacances de Pâques."

Les autres catégories sont toujours en entente avec le R.C.C. Montrevel. A noter le bon résultat des cadets éliminé au 2ème tour du championnat de France.

 

  •  2002/2003

 

Patrick Rochet revient entraîner, il est assisté d’Hervé Petit et Christophe Vaucher, le RCHB évolue en 2ème série et termine la saison 7ème sur 10.

L’école de rugby est en autonomie totale avec 25 gamins.
Les autres catégories de jeunes sont toujours en entente avec le R.C.C. Montrevel.

 

  •  2003/2004 :

 

Le groupe senior est toujours entraîné par Patrick Rochet, et comme la saison précédente, le RCHB termine 7ème sur 10.

L’École de Rugby continue de se développer : il y a plus d’une trentaine de jeunes à l’école de rugby et pour la première fois dans l’histoire du club, une équipe minime (U15) autonome voit le jour !

Les autres catégories sont toujours en entente avec le RCC Montrevel.

Le trio de présidents (Xavier Assoignons, Jérôme Picard et Denis Guichard) fait un très gros travail pour développer le club. Que ce soit chez les jeunes, pour les infrastructures et en matière de sponsoring!

 

  •  2004/2005 :

 

Sous la direction du trio de présidents (Picard, Guichard & Assoignons) le club continue de grandir.

En entente avec le club de Saint-Amour, l’effectif de l’école de rugby et de l’équipe minime dépasse les 80 licenciés.
Les autres catégories de jeunes sont toujours en entente avec le R.C.C. Montrevel.

Création d’une équipe vétérans/loisirs.

En senior l’entraîneur est Éric Soufflot (ex Tournus) et l’effectif se renforce.
Le RCHB évolue en 2ème série. Il terminera la saison à la deuxième place, derrière l’intouchable Pont-de-Veyle. A noter que cette saison-là, les Jaunes et Bleus ont été les seuls à battre le RCVS, c’était sur le terrain de Saint Bénigne, devant une bonne chambrée de spectateurs (environ 800). Les 2 clubs monteront directement en Promotion d’Honneur.

En championnat de France, le RCHB perd au second tour (l’histoire se répète) contre CREST du comité de Drôme/Ardèche.

Anecdote de Thomas Deniau :
"À la fin de cette saison, à la suite des bonnes performances du RCHB et au refus de certains clubs de monter à l’échelon supérieur, le club passe de 2ème série à la Promotion d’Honneur.
En Championnat de France de 2ème série, les pontévallois s’imposent face à Cussey sur le terrain de Cours-la-Ville. Le club accueillant les 2 équipes n’avait plus d’alcool à vendre dès la fin du match en raison du nombre important de supporters.
Les dirigeants de Cours-la-Ville ont été obligés d’aller faire les fonds de tiroirs chez eux ! C’est également là-bas qu’on a découvert la chanson « on était 5 dans la chaloupe »."

 

  •  2005/2006

 

Comme la saison précédente le groupe senior est entraîné par Eric Soufflot aidé par Frédéric Ville (ex Mâcon) pour les trois-quarts, le RCHB évolue en Promotion d’Honneur, niveau jamais atteint par le club.
Le club fait un bon recrutement et termine la saison 2ème, devancé par nos amis de Pont ce Veyle.

Le club monte néanmoins en Honneur !

En championnat de France, l’histoire se répète encore, le RCHB perd en 16ème de finale contre GRANE du comité de Drôme/Ardèche, devant de nombreux supporters haut bressans !!!

Pour la première fois dans l’histoire du club, création d’une équipe de cadets RCHB (U17), elle évolue à 12 et elle est complétée par quelques éléments de Saint Amour.

En Mars, c’est l’incendie du Club House avec une grosse perte de matériel et de nombreux souvenirs (trophées, photos etc…). Un nouveau Club House sera reconstruit dans la foulée par les nombreux bénévoles du club.

Anecdote de Frédéric Ville durant cette saison :
"Lors d’un match, Thomas Burtin se casse une dent, 2 semaines plus tard il revient à l’entraînement avec une nouvelle dent sur pivot.
Le dimanche, décrassage le matin avant de jouer l’après-midi, une des fenêtres du vestiaire (type velux) s’ouvre et lui tape la tête. Cet accident lui a recassé sa toute nouvelle dent.
Quand ça ne veut pas…"

 

  • 2006-2007

 

 

Le RCHB évolue pour la première fois en Honneur inter-régional, regroupant les comités du Lyonnais, des Alpes et de la Drôme Ardèche.

L’effectif senior a été fortement remanié après le départ d’Éric Soufflot.

Damien Quiles (venu de l’U.S.Bourg) et Frédéric Ville entraînent l’équipe première et Christophe Vaucher coache l’équipe réserve. Walter Machurat remplacera D. Quiles pour la deuxième partie de la saison.

Dans une poule très relevée (avec Le Teil, Annecy, Loriol, Viriat etc …) le RCHB termine la saison à la 7ème place, mais se qualifie tout de même pour les demi-finales du comité du Lyonnais. En ½ finale il gagne (22 à 16) contre toute attente face à Saint-Jean-de-Bournay, sur le terrain d’Ambérieu.
Ce qui donna au club le droit de jouer la finale et la montée en fédérale 3 sur le terrain de Bourgoin contre Roanne. Match serré mais perdu 22 à 16, la montée était vraiment proche !!!

Par la suite nous perdons le match de rattrapage pour la montée contre La Côte Saint-Andre (Alpes) et le match des 32ème du championnat de France contre une grosse équipe de Véore 15 du comité de Drôme Ardèche.

Cette saison-là, les minimes entrainés par H. Petit, R. Renoud-Lyat et D. Joly sont champion du Lyonnais niveau B.

Les cadets Teulière B entraînés par P. Rochet et Ch. Vaucher sont eux aussi auteur d’une remarquable saison, en perdant en ½ finale du challenge Sud/Est. Ils perdent contre Clermont-la-Plaine (Auvergne) sur le score de 6 à 3, la finale leurs tendait les bras !!!

Frédéric Ville nous raconte le match contre Annecy:
"Réception d’Annecy, ogre de la poule, c’était un peu «Servette de l’époque», le club adverse était descendu de plusieurs échelons suite à une relégation financière. Le match se déroulait au stade du champ avec une météo plus que capricieuse. Sur une action, Mickaël Dechoz se luxe la hanche, il hurlait de douleurs, les secours ont mis du temps pour l’évacuer du stade (presque une heure). Il aura fallu donc 1h-1h30 entre la blessure et la reprise du jeu. La fin de la rencontre se sera fait avec la pluie, la boue et un éclairage du stade plus que limité.

Nous sommes sortis gagnants de ce match avec un score très étriqué (12-9)."
En 2007, après un gros travail de l'ensemble des bénévoles, le nouveau club house est inauguré.

 

  •  2009-2010

 

 

 

Pour la saison 2007/2008, la première équipe junior (U19) du RCHB est créée.

Anecdote de Frédéric Ville au cours de la saison :
"À un entraînement, nous faisons un exercice de 1vs1, j’étais en position de défenseur. Je plaque mon vis-à-vis, mais je fais l’anneau autour de l’attaquant (tourner autour).
Le pauvre Yohan Lefèbvre qui été proche de l’exercice, s’est pris mon genou dans la tête. Résultat : Fracture de la pommette. "

Laurent Martin encadre l'équipe senior de 2007 à 2010.

 

  •  2013/2014

 

Pour la saison 2010/2011, un changement de staff a lieu durant la saison : Frédéric Bernaz, Frédéric Ville & Christophe Vaucher.

Le club descend en promotion d'honneur au cours de la saison 2011/2012.

L'équipe première s'incline face au RC Viriat en demi-finale de Promotion d'Honneur pour l'année 2013/2014.

 

  •  2014/2015

 

 

 

 

Pierre Guyenon, joueur actuel du Bassin RCHB se remémore :
"J’ai de très bon souvenirs dans ce club depuis tout petit, entre les tournois du premier mai, les Pomathios, le week-end à Bédarrides, les grosses défaites (pas forcément formatrices) que l’on prenait avec Mâcon (avant Entente Mâcon/Pont-de-Vaux), les championnat de France, cette finale et la montée en Honneur, ces matchs contre Genève…

Mais ce que je me rappellerais toute ma vie, c’est cette demi-finale de Promotion d’Honneur retour contre l’AS Roanne, un monde abominable mais surtout une remise de maillot particulière : c’est mon père (Frédéric Guyenon) qui me l’a donné dans le vestiaire. Il n’a rien pu me dire car les larmes lui venaient mais j’ai compris que je devais tout donner et que ce maillot, il l’avait porté avant moi et l’avais toujours honoré donc pas le choix… Il fallait sortir victorieux de cette rencontre!
Et on a gagné!! J’ai même marqué (chose plutôt rare)!"

Avec seulement 2 défaites au cours de la saison régulière, l'équipe première bat l'AS Roanne en demi-finale puis l'ARCOL en finale, ils sont champions de promotion d'honneur du Lyonnais.

Saïd Lrhari, capitaine lors de la finale, avait des crampes au niveau des ischios-jambiers lors de l’ascension dans les tribunes pour soulever le bouclier, il grimpa alors à quatre pattes !

Le club évoluera donc en Honneur la saison suivante.

En championnat de France, ils s'imposent par deux fois, contre La Mûre (Alpes), puis Bort-les-Orgues (Corrèze). Le parcours s’arrêtera pour eux en 8ème de finale contre Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault), l'adversaire s'inclinera en finale.

 

  •  2015/2016 (special junior)

 

Thomas Debourg, formé au sein du club et désormais joueur dans les équipes seniors :
"Deuxième année de l’Entente Bresse-Veyle (RC Veyle Saône + RCHB) pour les cadets et les juniors. Pour cette saison, un gros effectif de juniors avec une quarantaine de joueurs nous permet de réaliser une saison parfaite, invaincus en championnat, malgré la lutte avec Gex et Nantua! Les juniors se qualifient pour la première fois de l’histoire du club en championnat de France, et fêtent ça à leur façon !"

Malheureusement, les juniors s'inclinent contre l'Entente Meximieu/Ambérieu en finale du Lyonnais puis en premier tour du championnat de France.

Cette saison restera néanmoins gravée dans la tête des joueurs comme des supporters et elle était aussi une preuve de la qualité de notre formation ainsi que du bon fonctionnement de l'Entente Bresse Veyle.

 

  • 2015/2016

 

 

 

 

L'équipe première se maintient en Honneur pour son retour dans ce championnat.
Ils remporteront face à Saint-Genis-Laval, le Challenge Paul Brize (compétition pour les équipes non-qualifiées pour les phases finales).

La coupe n'avait pas trop apprécié la 3ème mi-temps...

 

  •  2016/2017 : Équipe Réserve

 

 

L'équipe réserve réalise un super championnat, ils sont sacrés champion de équipes réserves d'Honneur du comité du Lyonnais (plus de points marqués). Elle s'incline dans la finale de gala contre le Rhône Sportif B à Givors.

  • 2016/2017 : Équipe Première

 

 

L'équipe première se qualifie pour les demis-finales d'Honneur du comité du Lyonnais mais s'incline face à Saint-Genis-Laval.

Pour la deuxième année consécutive, les pontévallois remportent le challenge Paul Brize contre le SC Tarare.

 

  • 2017/2018 :

 

L'équipe première joue les demis-finales d'Honneur du comité du Lyonnais mais s'incline face au SA Bourg.

Le groupe arrive tout de même à se qualifier pour le championnat de France.
Victoire 41-15 en 32ème de finale contre Saint-Dié-des-Vosges.
Défaite en 16ème de finale contre le RC Versailles 36-17.

Maxime Berry nous raconte ce fameux match contre Versailles :
"Le club était qualifié en championnat de France, après une belle victoire contre Saint-Dié-des-Vosges, nous étions opposés au RC Versailles (16ème de finale).

Le championnat de France est un moment particulier de la saison, c’est la récompense de tous les efforts faits au cours de l’année. Les rencontres sont différentes, l’ambiance autour du terrain, la mentalité des joueurs autour de ce match éliminatoire mais aussi la météo car oui des fois, on a le droit de jouer sous le soleil !

Après l’échauffement, les supporters pontévallois (2 bus complets) nous attendaient et ils se sont fait entendre (tronçonneuse, tambour…)! Ils ont formé un couloir de 50-100m pour nous accompagner jusqu’au vestiaire, comme une transmission d’ondes positives, une vraie communion avec eux.
Nous avions fait une grosse entame de match et je pense que les supporters n’y étaient pas étrangers, malheureusement l’adversaire du jour a pris le contrôle au fur et à mesure de la rencontre et nous avions été éliminés.

Mais quel souvenir ! Preuve une nouvelle fois que l’équipe ou le club n’est pas composé que des 15 ou 22 joueurs mais de toutes ces personnes qui entourent les mains courantes chaque dimanche."

 

  • 2018/2019 : Spécial Cadets

 

 

Pierrick Giroix, éducateur U16 nous raconte :

"Une saison qui va marquer à vie nos jeunes.

Dès les premières semaines de Septembre, les référents du groupe en avait conscience. 2018/2019 va être une saison prépondérante dans la vie des jeunes, si chacun s'en donnent les moyens. Plus de 50 licenciés ! Du potentiel ! Et 3 clubs, 3 identités, et 3 histoires, qui se démènent dès la reprise, pour ne faire qu'Un avec leurs ados : l'Entente Bresse Veyle Seille (RCHB, RCVS & SSR)

Une solide préparation où tout le monde a joué le jeu. joueurs, entraîneurs, dirigeants, et parents.
C'est d'ailleurs là, le grand pourquoi, de la réussite de ce collectif... Sans les travaux de ses 4 acteurs, l'histoire n'aurais jamais pu être aussi belle...

Deux équipes engagées. Une en Ligue AURA, une en ligue Bourgogne.

Certains mettent massivement des chiffres en avant pour parler d'une saison prolifique, moi je préfère m'en servir comme de simples ajouts supplémentaires aux mots, aux récits, à l'épopée de cette saison... C'est bien plus que de simples chiffres pour la génération U16 2018/2019. Alors oui, en match d'ouverture du championnat ligue AURA c'est une victoire de 131 à 0... sur le terrain de Bron...
C'est aussi un goal average de + 808... Meilleur attaque de France toutes compétitions et catégories confondues....
17 victoires sur 18 matchs de poules...
Et en tout 21 victoires sur 23 matchs '' officiels '', hors matchs amicaux. (1 défaite '' donnée '' à Meyzieu en dernier match 18 à 15. On avait préféré mettre la "grosse équipe" dans la projection de la demi-finale territoriale Nord ligue aura, face aux Bunny's... Futur gagnant BGFC... Qu'on a gagné à 2 reprises dans la saison... 6 à 10 et 20 à 7).

En Bourgogne c'est 8 victoires, 2 nuls, et 6 défaites. Une 4ème place sur 10 équipes, obtenus à l'issue d'une magnifique remontada en 2nd partie de saison... Preuve de la hausse de maturité du groupe au fil de l'année...
Pour une équipe, dites de réservistes en Régional 22... À 80% 1ère année... C'est plutôt pas mal du tout...

Tellement pas mal, que se sera le poumon, ou plutôt le second souffle qui va nous emmener jusqu'à la demi-finale ligue aura...

Traites de chiffres, on passe aux mots. C'est encore plus parlant de la réussite que fut cette saison... Le rugby c'est avant tout une philosophie, on nous le dit depuis de l'école de rugby. Spanghero nous a même repris pour nous dire ; que non seulement le rugby est une philosophie, mais c'est surtout l'école de la vie...
Et l'école, dans les termes, c'est d'essayer d'inculquer, et transmettre des choses à un groupe afin que ce dernier développe sa propre autonomie et son émancipation...

Trois lignes qui ont été les prémices et le fil rouge de l'encadrement EBVS.
On créé d'abord une bande de potes, un engouement autour de ce groupe, du respect, et ensuite on parlera techniques et attitudes au ballon.... Des racines de principes éducatifs, qui ont fait naître de sacrés fruits et un sacré arbre...
On remerciera aussi Guillaume Renoud pour tous les temps dédiés aux cadets/juniors, de part ses interventions il a plus que contribué à l'essor du groupe.
Il y a donc les mots, mais il y a aussi une autre langue qui signifie beaucoup.. Le langage faciale, les sourires, les yeux ébahis des minots dès lors où ils étaient vêtu tous du même maillot... Tout le groupe a pris de la confiance, tous ont progressé...
J'en ai déjà parlé mais les parents et proches ont été fantastiques aussi, omniprésent pour la Team, omniprésent dans l'aide à l'organisation des manifestations et matchs...
Cerises sur les gâteaux, les bus de supporters complet pour Feurs, Villefranche, les minibus pour Pont-du-château (finale).... Une ambiance toujours au rendez-vous....

Le comportement a lui aussi été exemplaire. Je n'ai pas le nombre de cartons en tête, mais il y en eu très peu. La discipline et notre maturité nous fait gagner des matchs tout au long de la saison...

La jeunesse d'aujourd'hui c'est l'humanité de demain.
Ça marche à l'échelle rugbystique aussi"

 

  • 2018/2019 : Spécial Juniors

 

 

 

Frédéric Ville, Éducateur référent U19 nous raconte :

" 28 joueurs, la saison débute à 14 à Montrevel par une lourde défaite même si nous n'avions pas démérité ce jour-là. Puis victoire étriquée face à Ambérieu. Compte tenu des effectifs et de la qualité du groupe, nous nous sommes engagés en Régional 2. Nous sommes tombés dans une poule de 8 clubs assez homogènes ou chaque week-end, rien n'était simple. Début compliqué puisque match-nul a la maison face au SA Bourg dès le 2ème match et une défaite à St Priest au 3ème !!
L’équipe a su se remobiliser et enchaîner une formidable série (juste entachée par une défaite au SAB début janvier) de 14 matchs sans défaite à la lutte avec St Priest jusqu'à l'l'ultime journée, les jeunes ont su prendre des points de bonus sur chaque rencontre et finir premier de poule, ce qui nous a permis de recevoir Bellegarde en demi-finale du Lyonnais à Pont-de-Vaux pour une belle fête devant un public record pour nos jeunes!! La finale du Lyonnais a été incroyable d'émotions avec une victoire aux tirs aux buts!! La demi-finale AURA face à Chamalieres à été passée au courage face à une belle équipe puis la grande finale face à une équipe avec 10 juniors 3ème années, plus mature, plus physique où nos jeunes ont tout donné pour offrir ce merveilleux titre à l’Entente Bresse Veyle Seille.
Cela va rester un souvenir inoubliable pour les jeunes et l’encadrement. Une belle aventure sportive évidemment mais humaine surtout, avec le nombre impressionnant de personnes qui ont suivi les phases finales et de beaux moments de partage !"

 

  •  2018/2019

 

Création officielle de la section sportive au collège Antoine Chintreuil de Pont-de-Vaux

L'équipe première s'incline en quart de finale du championnat pré-fédéral ligue AURA (éliminée par le Servette RC).

Les joueurs se qualifient néanmoins pour le championnat de France mais ces derniers sont éliminés au premier tour contre Oursbellile Bordères Rugby.

 

  • 2019/2020

 

 

 

 

Le 31 août 2019, le club inaugure le complexe sportif et le Pôle Formation Christian Badin.

Création du Centre de loisirs "Bresse & Saône" de Pont de Vaux

Année très moyenne pour nos "jaune & bleu", pas épargné par les blessures. Cette équipe aura grandement manqué de régularité au cours de l'année. En raison de la pandémie de Covid-19, la saison est stoppée, après péréquation, les pontévallois terminent 5ème/10.

 

  • 1980-2020 : Effectifs et infrastructures

 

Infrastructures

·         1980 : 1er terrain à Curciat

·         Mai 1983 : Déplacement du club à Saint-Bénigne

·         2005/2006 : Incendie du club house

·         2007 : Création et inauguration du nouveau club house grâce aux bénévoles du club

·         02/07/2016 : Inauguration du stade Jacques Augier au RCHB Saint-Trivier-de-Courtes

·         31/08/2019 : Inauguration du Pôle Formation Christian Badin (terrain synthétique) à Saint-Bénigne

 

Effectifs

·         1980 : début avec 20 licenciés

·         1995/1996 : Création de l'École de Rugby avec une dizaine de licencié

 

Désormais au sein du club, il y a 174 joueurs :

·         51 au Pôle Éducatif (U6-U8-U10-U12)

·         68 au Pôle Formation, U14 en entente avec Pont-de-Veyle : Entente Bresse Veyle et U16/U19 en entente avec Pont-de-Veyle et Saône Seille : Entente Bresse Veyle Seille

·         55 au Pôle Compétition, l'équipe première évolue en championnat Pré-Fédéral

 

  • 1980-2020 : Bénévoles

 

 

 

 

L'association "Les Jaunes et Bleus" a été créée en 2010 avec Franck Couturier à la présidence, depuis juin 2018, Didier Léthenet a repris le flambeau.

Cette association a pour buts :

·         D'encourager toutes les équipes du Bassin RCHB

·         De participer activement au bon déroulement des rencontres

·         De défendre, de transmettre et d'appliquer les valeurs qui caractérisent le rugby

·         De soutenir matériellement et financièrement le Bassin RCHB afin de faciliter son fonctionnement et développement

·         De promouvoir et de s'impliquer dans la vie des cantons de Pont-de-Vaux et de Saint-Trivier-de-Courtes

 

Voici toutes les manifestations menées au cours d'une année :

·         Braderie de la Saint-François

·         Vente de boudins et de boulettes

·         Soirée tartiflette de l'amicale des joueurs

·         Vente de saucissons et d'andouillettes

·         Vente d'abats

·         3 repas d'avant-match par saison

·         Loto

·         Tournoi de rugby touché

·         Concours de pétanque

·         Buvette au 12h de Pont-deVaux

·         Challenge Bouvard Besson

·         Journée des bénévoles

 

Commission Bénévoles/Manifestations :

Nous avons commencé à travailler par commission à l’arrivée de Mickaël ROUX à la présidence du RCHB et avec les conseils d’Emmanuel Rhéty qui était déjà intervenu sur l’École de Rugby.

Les premières années, la difficulté était d’arriver à recruter de nouveaux dirigeants, les anciens dirigeants étaient lassés et fatigués de devoir intervenir sur toutes les manifestations du club.

C’est à ce moment-là que la commission s’est tournée vers le bénévolat occasionnel et ça commence à porter ses fruits, moins d’investissement au sein du club : juste un après- midi, une journée, un petit coup de main pour les casses-croûtes de l’école de rugby, etc…

Le nombre de ces bénévoles occasionnels évolue tous les ans et on arrive en 2019 à une centaine de personnes sur qui compter lors des repas d’avant-match, des buvettes lors des rencontres, entretien au stade, manifestations…

Le club remercie tous ces bénévoles par une journée détente avec un repas souvent organisée à chaque début de saison.

 

Rôle de la commission
• Recruter des bénévoles
• Organiser les repas d’avant matchs
• Organiser les manifestations avec les "jaunes et bleus"

 

Membres de cette commission :
• FEYEUX Philippe
• COUTURIER Franck
• FEYEUX Jean Marc
• PARENT Carole
• DENIAU Thomas

La commission essaye de se réunir une fois par mois avant la réunion du comité directeur.

 

Qui sont ces bénévoles occasionnels ?
• Parents d’enfants faisant partie de l’école de rugby
• Anciens joueurs
• Vétérans
• Amis du club
• Anciens dirigeants
• Joueurs actuels

N'hésitez plus pour nous rejoindre!! 
Le club et la commission Bénévoles/Manifestations remercions très fort toutes ces personnes sans qui rien ne pourrait se faire.

Nous ne pourrons pas montrer tous les visages de ces personnes qui agissent dans l'ombre de près ou de loin, mais merci à vous!

 

 

 

 

1980-2020, retour sur 40ans d'existance

Posté le 05/04/2020 dans "Général"